Abattages sans étourdissements : GAIA dépose plainte auprès d’Unia

Abattages sans étourdissements : GAIA dépose plainte auprès d’Unia

Mardi 6 septembre 2016 —

  • Quand ? Demain, mercredi 7 septembre 2016
  • Où ? 138, Rue Royale, 1000 Bruxelles
  • Point presse à 11h : Explications et interviews lors de la remise de la plainte.
L’organisation de défense des animaux, GAIA, déposera plainte auprès d’Unia, le Centre interfédéral pour l’égalité des chances, pour mettre fin à la discrimination résultant de la loi du bien-être animal du 14 août 1986, et qui porte notamment sur le fait que seules des personnes de confession musulmane et juive bénéficient d’une immunité pénale pour abattre des animaux sans étourdissement.

GAIA estime que cette exception prévue dans la loi constitue une discrimination directe injustifée envers toute personne ne pratiquant pas la religion musulmane ou juive, dans le sens qu’elle a l’obligation légale d’étourdir un animal avant de l’abattre. Dans sa plainte, GAIA exigera le soutien d’Unia afin encourager les ministres et les gouvernements régionaux à mettre un terme à la souffrance animale inutile et évitable de dizaines de milliers d’animaux abattus sans étourdissement (lors de la fête du sacrifice et dans les abattoirs toute l’année), en supprimant cette exception prévue dans la loi, qui constitue une discrimination envers les athées ainsi que les non-musulmans et les non-juifs.

Published with Prezly