Brigitte Bardot soutient GAIA dans la lutte contre la vente de viande de kangourou

Brigitte Bardot soutient GAIA dans la lutte contre la vente de viande de kangourou

« Carrefour, vous n’avez pas honte de soutenir un véritable massacre ? »

Bruxelles, le 26 Novembre 2019 - Dans une lettre ouverte à Carrefour Belgique, Carrefour France et Auchan, Brigitte Bardot condamne la vente de viande de kangourou dans leurs magasins. L'ancienne icône du cinéma se joint ainsi à la campagne de GAIA ‘Sauvez les kangourous’. « Vous n’en avez pas marre d’exposer dans vos étals des barquettes de cadavres, des morceaux de chair animale remplis de souffrance dont l’agonie longue et douloureuse devrait faire vomir ? », écrit Bardot. Notre pays joue un rôle clé dans toute cette histoire : la Belgique est le premier importateur mondial de viande de kangourou.

Au début de cette année, GAIA a lancé une nouvelle campagne visant à mettre fin au commerce et à la vente de viande de kangourou dans notre pays. Chaque année, environ 1,6 million de kangourous australiens sont chassés et tués d'une manière extrêmement cruelle. Ce qui fait du kangourou l'espèce animale sauvage la plus chassée au monde. En 2016, la Belgique a importé plus de 632 tonnes de viande de kangourou, ce qui équivaut à environ 180 000 (!) kangourous. Cela fait de la Belgique le premier importateur mondial de viande de kangourou. Brigitte Bardot soutient GAIA dans sa campagne et demande, entre autres, à Carrefour Belgique de cesser de vendre cette viande cruelle. « Alors STOP à ces monstruosités inhumaines, à ces destructions massives pour le pouvoir, l’argent. Donnez le bel et bon exemple, les autres vous suivront », écrit-elle.

Viande dangereuse
Dans sa lettre, B.B. ne fait pas seulement référence à l'énorme souffrance des animaux, mais aussi aux mesures d'hygiène douteuses et aux dangers possibles pour la santé publique - ce que GAIA a également souligné au début de cette année. Les kangourous sont tués et découpés dans la nature sans aucune supervision sanitaire. Les carcasses sont transportées à température ambiante dans des véhicules ouverts et exposées à la poussière et aux insectes. Mais l'industrie a trouvé une solution : nettoyer régulièrement la viande de kangourou avec de l'acide acétique et de l'acide lactique pour éliminer les traces des bactéries pathogènes. « Tout cela pour alimenter le marché européen d’une viande insalubre, nettoyée à l'acide lactique pour cacher les bactéries E. Coli et Salmonelle, comme a pu le vérifier ma Fondation (ndlr Fondation Brigitte Bardot Foundation) grâce à des examens en laboratoire sur des morceaux vendus en grande surface », écrit Brigitte Bardot.

Michel Vandenbosch, président de GAIA : « Aldi, Colruyt, Delhaize et Lidl donnent le bon exemple. Comme Brigitte Bardot, nous comptons sur la bonne foi et l'engagement éthique de Carrefour pour prendre la bonne décision et retirer la viande de kangourou des rayons. » À l'instar de Carrefour Belgium, d'autres enseignes comme Cora et Match continuent de vendre de la viande de kangourou pour les fêtes de fin d'année. GAIA leur demande également de retirer ces produits de leur offre.

Sur www.viandedekangourou.be, tout le monde peut signer la pétition pour l'interdiction de la vente de viande de kangourou. 

--- Fin du communiqué ---

En annexe : la lettre de Brigitte Bardot 

Plus d'infos et commentaires 

Michel Vandenbosch, président de GAIA : 0475 45 20 15

Ann De Greef, directrice de GAIA: 0477 53 42 02

 

A propos de GAIA

L’organisation de défense des animaux GAIA unit les personnes engagées pour une reconnaissance du droits des animaux en Belgique, et milite pour leur bien-être. Fondée en 1992, GAIA compte plus de 50.000 membres et sympathisants. GAIA dénonce la cruauté et la maltraitance organisées envers les animaux au moyen d’enquêtes et de campagnes actives et pacifiques.

GAIA
Galerie Ravensteingalerij 27 - 1000 Brussels