GAIA dénonce « les ministres nous jettent de la poudre aux yeux avec ce nouvel arrêté »

L'ANESTHÉSIE LOCALE LORS DE LA CASTRATION DES PORCELETS NE SUPPRIME PAS LA DOULEUR !

Bruxelles, le 9 mai. L’organisation de défense des droits des animaux GAIA dénonce le nouvel arrêté royal permettant aux éleveurs d'anesthésier eux-mêmes localement les porcelets mâles avant castration. Il s’agit d’une manœuvre transparente visant à faire croire que la problématique de la douloureuse castration chirurgicale est résolue. Rien n'est plus faux. Les recherches scientifiques montrent que l'anesthésie locale soulage tout au plus la douleur de la castration, mais ne l'élimine pas.

GAIA insiste sur le fait que la castration des porcelets fait souffrir les animaux et les mutile inutilement alors que les animaux peuvent être vaccinés contre l’odeur de verrat ou laissés entiers. De plus, l’odeur de verrat peut être détectée sur la chaîne d'abattage en chauffant un morceau de viande du porc abattu et en le sentant. La viande qui dégage une odeur désagréable peut être utilisée pour des préparations froides.

Une souffrance parfaitement évitable

Ann De Greef : "Les ministres fédéraux Clarinval (MR) et Vandenbroecke (Vooruit) se sont inclinés face aux organisations d'agriculteurs, au détriment d'une souffrance animale parfaitement évitable et inutile. Il n'y a pas d'excuse valable pour infliger aux animaux des souffrances évitables. Prétendre que les animaux seront castrés sans douleur parce qu'ils sont anesthésiés localement avec ce nouvel arrêté, c'est tromper les gens et leur jeter de la poudre aux yeux ".

Demain mercredi 10 mai 2023, à 9h45, GAIA mènera une action contre la castration des porcelets au cabinet de la ministre wallonne du Bien-être animal, Céline Tellier, à Namur. Ensuite, à 12h45, GAIA interviendra au cabinet du ministre flamand du Bien-être animal, Ben Weyts. 

GAIA leur montrera et leur fera entendre la douloureuse réalité de la souffrance des porcelets castrés. Tout cela en images et avec le son en prime. 

Retrouvez toutes les informations ici: vidéos, photos, enquête Ipsos sur le sujet.


Contact

Ann De Greef, directrice de GAIA : 0477 53 42 02

 

Recevez des mises à jour par e-mail

En cliquant sur « S'abonner », je confirme avoir lu et accepté la Politique de confidentialité.

À propos de GAIA

L’organisation de défense des animaux GAIA unit les personnes engagées pour une reconnaissance du droits des animaux en Belgique, et milite pour leur bien-être. Fondée en 1992, GAIA compte plus de 80.000 membres et sympathisants. GAIA dénonce la cruauté et la maltraitance organisées envers les animaux au moyen d’enquêtes et de campagnes actives et pacifiques.

Contact

Rue du Houblon 43, 1000 Bruxelles

02 245 29 50

[email protected]

www.gaia.be