Heureuse nouvelle : les 69 bovins belges ne seront finalement pas abattus

GAIA est ravi et soulagé

Les autorités turques ont changé d’avis : les animaux qui étaient bloqués durant deux semaines dans des circonstances épouvantables à la frontière bulgaro-turque, ne seront finalement pas abattus. Ils pourront être transférés sur l’exploitation turque de l'exportateur. « C’est un énorme plaisir et un grand soulagement. Nous remercions toutes les parties concernées par ce dossier et qui ont fait les efforts nécessaires afin d’aboutir à cet heureux dénouement »,  commente Ann De Greef, directrice de GAIA. Et d’ajouter : « Cet exemple dramatique illustre à nouveau que le transport longue distance d’animaux vivants est la cause de graves souffrances. C’est pourquoi GAIA plaide pour une révision de la loi européenne, afin de limiter à 8 heures maximum les transports (internationaux) d’animaux vivants. »

---Fin du communiqué---

Recevez des mises à jour par e-mail

En cliquant sur « S'abonner », je confirme avoir lu et accepté la Politique de confidentialité.

À propos de GAIA

L’organisation de défense des animaux GAIA unit les personnes engagées pour une reconnaissance du droits des animaux en Belgique, et milite pour leur bien-être. Fondée en 1992, GAIA compte plus de 50.000 membres et sympathisants. GAIA dénonce la cruauté et la maltraitance organisées envers les animaux au moyen d’enquêtes et de campagnes actives et pacifiques.

Contact

Rue du Houblon 43, 1000 Bruxelles

02 245 29 50

[email protected]

www.gaia.be