GAIA réfute 10 mythes sur l'abattage sans étourdissement

GAIA réfute 10 mythes sur l'abattage sans étourdissement

« C'est un problème de souffrance animale, pas de religion »

Jeudi 3 septembre 2015 — L'abattage sans étourdissement n'a lieu que pendant la fête du sacrifice, la viande halal ne provient que d'animaux abattus sans étourdissement, tous les musulmans sont contre l'étourdissement lors de l'abattage... Beaucoup de mythes concernant l'abattage (rituel) sans étourdissement ont la peau dure. GAIA souhaite donc déboulonner les dix fausses vérités les plus courantes. « Et insister sur le fait qu'il s'agit pour nous d'un problème de souffrance animale, pas de religion », expliquent en chœur Ann De Greef et Michel Vandenbosch, la directrice et le président de GAIA.

Hystérie halal, islamophobie, Hitler, racisme... A l'approche de la fête musulmane du sacrifice, qui a lieu fin septembre, le débat s'éloigne parfois à mille lieues de l'essentiel : la souffrance des animaux. Le fait est que l'abattage sans étourdissement provoque chez les animaux une douleur intense et prolongée, qui peut durer dans certains cas jusqu'à 12 minutes (pour les bovins). Cette méthode contrevient à l'obligation légale de prévenir toute souffrance au moment de la mise à mort d'un animal.

Manœuvres d'influence

GAIA regrette que le nœud du problème – cette souffrance animale évitable – soit toujours plus relégué à l'arrière-plan. Au profit de discussions technico-religieuses, de jeux politiques, de manœuvres d'influence... « Résultat, une grande partie de la population belge, musulmans y compris, reçoivent de fausses informations à propos de l'abattage rituel sans étourdissement », déplore Ann De Greef, la directrice de GAIA. « Certaines parties prenantes ont sans doute des intérêts en jeu, mais nous avons décidé de mettre les points sur les "i", pour mettre un terme à cet éternel débat. »       

GAIA plaide pour un étourdissement obligatoire des animaux avant chaque abattage, toute l'année et dans les abattoirs agréés également. « Pour y parvenir, il est important que tout le monde ait d'abord bien connaissance des faits concernant l'abattage sans étourdissement, dans un contexte musulman ou juif orthodoxe », conclut Michel Vandenbosch.

Découvrez les 10 mythes sur l'abattage sans étourdissement dans le dossier pdf en annexe.

Ann De Greef, directrice de GAIA
Michel Vandenbosch, président de GAIA