La plus grande Initiative citoyenne européenne de tous les temps

La plus grande Initiative citoyenne européenne de tous les temps

« Exit les cages » / « End The Cage Age » s’achève avec 1,5 million de signatures

90 313 de Belges ont signé la pétition : ils ne veulent plus d’animaux de ferme enfermés dans des cages.

La plus grande pétition européenne pour la protection des animaux d’élevage a arrêté son compteur peu avant minuit, hier soir (11 septembre à 23h59). L’initiative citoyenne européenne « Exit les cages » a recueilli plus de 1,5 million de signatures dans l’Union européenne en 12 mois. En Belgique, à l’initiative de GAIA, la pétition a été signée 90 313 fois. Beaucoup plus que les 15.750 signatures belges nécessaires[1]. « Nous avons fixé la barre à 1,3 million de signatures ; le mouvement a fini par en rassembler 1,5 million », déclare Michel Vandenbosch, président de GAIA.

L’initiative citoyenne « Exit les Cages » a pour objectif d’interdire l’utilisation de systèmes de cages dans les élevages européens. Chaque année dans l’UE, jusqu’à 370 millions d’animaux sont détenus dans des cages, ce qui leur cause beaucoup de souffrance. Une réalité cruelle qui touche aussi quelque 4,15 millions d’animaux en Belgique. Par exemple, 39% de toutes les poules pondeuses belges (3,7 millions) sont encore élevées dans des cages soi-disant « aménagées ». Disposant d’à peine plus de place qu’une feuille A4, les poules n’ont pas de place pour se mouvoir, s’étirer, prendre soin de leurs plumes, fouiller le sol, prendre des bains de poussière, courir ou voler... Ce confinement extrême et les trop fortes densités empêchent les comportements naturels de base, comme le battement d’ailes. Toutes ces restrictions entraînent de la frustration et un comportement névrotique compulsif. Le manque d’exercice peut aussi causer des problèmes physiques, comme des os fragilisés.

La plus grande initiative citoyenne de tous les temps

Afin de mettre un terme à l’élevage en cages, principalement utilisé dans les élevages intensifs, 170 organisations européennes, dont GAIA, ont décidé de lancer une Initiative citoyenne européenne (ICE). Et avec succès : au total, plus de 1,5 million de signatures ont été récoltées (les signatures sur papier continuent encore d’arriver, ce qui signifie que le nombre total sera probablement encore plus élevé). Ce nombre dépasse de loin l’objectif d’un million de signatures valides. Un résultat obtenu grâce à une coalition sans précédent d’organisations de protection des animaux et d’organisations environnementales. Mieux encore : c’est la première Initiative citoyenne européenne qui parvient à recueillir autant de signatures. 

« L’ICE pour la fin des cages en élevage en Europe est la campagne la plus vaste et la plus collaborative sur le bien-être des animaux de cette génération. Elle démontre à quel point le bien-être des animaux, y compris celui des animaux d’élevage, est devenu important pour les citoyens. Pas seulement en Belgique, mais dans toute l’Europe ! », observe Michel Vandenbosch. La Belgique, qui totalise 90.313 signatures, termine en quatrième position après les Pays-Bas, l’Allemagne, le Danemark et la Belgique.

Afin de recueillir autant de signatures que possible en Belgique, GAIA a lancé la campagne « Exit les cages » en octobre dernier. L’organisation a consacré sa tournée estivale à ce sujet et a pu compter sur le soutien de « Cage Fighters » engagés comme Kevin Borlée, Bénédicte Philippon, ou encore Herman Brusselmans et Herr Seele. « Il s’agit de la plus grande initiative socio-politique jamais entreprise pour le bien-être des animaux d’élevage », déclare M. Vandenbosch. « Il appartient maintenant à la Commission européenne d’apporter les changements demandés par les citoyens de l’UE. Les systèmes de cages sont cruels. Nous ne pouvons plus les accepter. Il faut qu’ils disparaissent. » 

 

Note aux rédacteurs :

Depuis l’entrée en vigueur du règlement (UE) no 211/2011, qui a fixé le détail des procédures et des conditions applicables à l’initiative citoyenne européenne, quatre initiatives ont été présentées à la Commission avec succès.

Une initiative citoyenne européenne est une initiative officielle de l’UE visant à informer les législateurs européens des préoccupations des citoyens -- un outil unique pour le changement. Chaque signature est soumise à un processus de vérification. Dès réception des signatures finales, la Commission européenne examinera attentivement l’initiative « Exit les cages ». Dans les 3 mois suivant la réception de l’initiative :

- Des représentants de la Commission rencontreront les organisateurs pour leur expliquer en détail la question ;

- La Commission adoptera une réponse formelle dans laquelle elle exposera les mesures qu’elle envisage de prendre en réponse à l’Initiative citoyenne et les raisons pour lesquelles elle le fera ou non ;

- L’initiative fera l’objet d’une audition plénière au Parlement européen, suivie éventuellement d’un vote.

--- Fin du communiqué ---

 

Infos, commentaires, interviews :
Ann De Greef, directrice de GAIA : 0477 53 42 02

 

[1]Une initiative citoyenne européenne en cours de validité requiert un nombre minimum de signatures par État membre. Pour la Belgique, ce nombre était de 15.750.

A propos de GAIA

L’organisation de défense des animaux GAIA unit les personnes engagées pour une reconnaissance du droits des animaux en Belgique, et milite pour leur bien-être. Fondée en 1992, GAIA compte plus de 50.000 membres et sympathisants. GAIA dénonce la cruauté et la maltraitance organisées envers les animaux au moyen d’enquêtes et de campagnes actives et pacifiques.

GAIA
Galerie Ravensteingalerij 27 - 1000 Brussels