LE PARLEMENT WALLON INVITÉ A SE PRONONCER SUR LE GAVAGE

La pétition contre le gavage a été officiellement déposée au parlement wallon ce 19 décembre. La pétition a obtenu un record de participation et est la plus signée depuis la modernisation du droit de pétition en Wallonie.

Bruxelles, ce lundi 19 décembre - ​ La pétition pour l’interdiction du gavage en Wallonie a été déposée auprès du Parlement wallon. Comptabilisant plus de 6.650 signatures, dont 1.578 électroniques, elle devient la pétition la plus signée depuis la modernisation du droit de pétition et le lancement du nouveau système du Parlement wallon, confirmant la sensibilité des citoyens et de la société face à cette problématique de Bien-être animal.

En mai dernier, l’association de défense des animaux GAIA, l’UWPA et la FéFRACAF, les deux fédérations de protection animale wallonnes associées à l’initiative, déposaient une pétition officielle auprès du Parlement wallon pour réclamer l'arrêt du gavage et le développement d'alternatives au foie gras.

Malgré les obstacles qui freinent la participation citoyenne comme l’obligation de s'identifier via eID / itsme et de créer un compte, les associations de défense des animaux ont atteint un record de participation. Des résultats qui abondent dans le sens d’un récent sondage [Ipsos - mars 2022] indiquant que 7 wallons sur 10 souhaitent que la Wallonie suive l’exemple de la Flandre et interdise le gavage forcé pour la production de foie gras. Cette enquête révèle également que deux tiers de la population wallonne ne mangent jamais ou rarement du foie gras (78% pour les moins de 35 ans).

POLITIQUE DE L’INACTION

Il y a moins d’un an, GAIA diffusait des images montrant la dure réalité derrière la production "artisanale" de foie gras en Wallonie. L’occasion de filmer l'état des animaux, la façon dont ils sont traités ainsi que les conditions dans lesquelles ils vivent. Ces révélations avaient suscité de nombreuses réactions, tant de la part du monde politique que de la part du secteur de la production de foie gras.

La Ministre wallonne du Bien-être animal, Céline Tellier (Ecolo), s’est dite « profondément choquée » par les images mais ne s’est cependant pas prononcée en faveur d’une interdiction et plaide uniquement pour un encadrement des éleveurs et l’amélioration des conditions d’élevage. « Ça ne changera rien aux souffrances inadmissibles provoquées par la méthode du gavage », estime Michel Vandenbosch, Président de GAIA. “Face à cette inaction, nous n’avons d’autre choix que de saisir le Parlement wallon via une pétition officielle afin de dénoncer, à nouveau, la violence inhérente à la production de foie gras et la souffrance qui en découle, qui justifie à elle seule une interdiction du gavage », déclare Ann De Greef, Directrice de GAIA.

LA WALLONIE FAIT PARTIE DES MAUVAIS ÉLÈVES

Mis à part les pays producteurs, tous les états membres de l'Union européenne interdisent formellement le gavage ou interprètent leurs lois de protection animale comme interdisant de facto cette pratique. Seuls 5 pays de l'UE produisent du foie gras : la France, l’Espagne, la Bulgarie, la Hongrie et, en Belgique, la Région wallonne.

« À l’heure où 83 % des Belges estiment que les animaux ont droit à une vie digne [Ipsos – octobre 2022] et 70% des wallons sont favorables à l’interdiction du gavage, la Wallonie doit suivre l’exemple de la majorité des pays européens en interdisant cette pratique. »

Plus d’informations, commentaires et interviews :


Michel Vandenbosch, Président de GAIA : 0475 45 20 15


Ann de Greef, Directrice de GAIA : 0477 53 42 02


Qui sommes-nous ?

GAIA – Groupe d'Action dans l'Intérêt des Animaux est l'association de défense des animaux la plus influente et une des plus connues en Belgique qui œuvre au quotidien pour que les animaux soient traités avec respect et qu'ils aient droit à une existence digne. ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​

L’UWPA – Union Wallonne pour la Protection Animale – est une fédération autonome et indépendante qui regroupe des associations et refuges actifs dans la protection des animaux et le bien-être animal en région wallonne. ​

La FéFRACAF – Fédération Francophone des Refuges Agréés pour Chevaux et Animaux de Ferme est composée de refuges wallons qui accueillent spécifiquement des chevaux et animaux de ferme.

 


Recevez des mises à jour par e-mail

En cliquant sur « S'abonner », je confirme avoir lu et accepté la Politique de confidentialité.

À propos de GAIA

L’organisation de défense des animaux GAIA unit les personnes engagées pour une reconnaissance du droits des animaux en Belgique, et milite pour leur bien-être. Fondée en 1992, GAIA compte plus de 80.000 membres et sympathisants. GAIA dénonce la cruauté et la maltraitance organisées envers les animaux au moyen d’enquêtes et de campagnes actives et pacifiques.

Contact

Rue du Houblon 43, 1000 Bruxelles

02 245 29 50

[email protected]

www.gaia.be