Marriott : nouvelle cible de la campagne « Boycot-cot » de GAIA

Marriott : nouvelle cible de la campagne « Boycot-cot » de GAIA

Bruxelles, le 5 décembre 2018 - L’organisation de défense des animaux GAIA déplore le fait que le groupe Marriott International utilise toujours des œufs de poules en cage ainsi que des produits qui en contiennent. En 2013, la chaîne hôtelière avait pourtant promis de bannir les œufs de cage à l’horizon 2015, mais elle n’a pas respecté son engagement. Afin d’exercer une pression sur le groupe, GAIA se joint à une campagne d’envergure mondiale à l’encontre de Marriott International. « Nous voulons convaincre Marriott de respecter son engagement, et d’arrêter d’employer des œufs de cage », affirme la directrice de GAIA, Ann De Greef.

Le géant hôtelier américain Marriott, qui possède plusieurs hôtels en Belgique, devient la nouvelle cible de la campagne Boycot-cot de GAIA. Aux côtés de la coalition internationale Open Wing Alliance, dont GAIA est le représentant en Belgique, l’association lance une campagne mondiale envers cette entreprise, ce mercredi 5 décembre.

E-mail de protestation
GAIA appelle tout à chacun à envoyer un e-mail de protestation à Marriott Belgique, soit via le site www.boycotcot.be, soit via les profils de réseaux sociaux de GAIA. « Notre campagne Boycot-cot n’en est pas à son coup d’essai », explique Ann De Greef. Depuis 2010, plus aucune chaîne de supermarché établie en Belgique ne vend d’œufs frais de poules élevées en cages. 

De nombreuses entreprises du secteur de l’horeca et de l’agroalimentaire, comme par exemple Quick, Pizza Hut, Lunch Garden, McDonald’s ou encore Exki, se sont aussi engagées durant la dernière décennie à n’utiliser plus que des œufs provenant d’élevages accordant un meilleur bien-être aux poules pondeuses. En Belgique, plus aucun supermarché ne vend d’œufs frais issus d’élevages en cage et les chaînes Lidl, Colruyt, Delhaize, Aldi, Metro/Makro et Albert Heijn se sont même engagées à ne plus utiliser ce type d’œufs pour la préparation des produits de leur marque.

Choisissez le bien-être animal
Selon une estimation, environ la moitié des poules pondeuses en Belgique sont détenues en cages, dans des hangars qui les privent de la lumière du jour. Par manque de place, elles sont incapables d’exprimer l’ensemble de leurs comportements naturels, et souffrent de stress et de frustration. C’est la raison pour laquelle GAIA invite les consommateurs, les supermarchés et les marques de l’agro-alimentaire à choisir des œufs biologiques, de poules élevées en plein air ou, au moins, de poules élevées au sol. Ce choix est déterminant pour le bien-être et l’avenir de millions de poules.

--- Fin du communiqué ---

Plus d’infos :

Ann De Greef, directrice de GAIA : 0477 53 42 02

www.boycotcot.be

 

 

A propos de GAIA

L’organisation de défense des animaux GAIA unit les personnes engagées pour une reconnaissance du droits des animaux en Belgique, et milite pour leur bien-être. Fondée en 1992, GAIA compte plus de 50.000 membres et sympathisants. GAIA dénonce la cruauté et la maltraitance organisées envers les animaux au moyen d’enquêtes et de campagnes actives et pacifiques.

GAIA
Galerie Ravensteingalerij 27 - 1000 Brussels