Skip to Content
Nouveau court métrage : l'actrice Mena Suvari soutient la campagne anti-fourrure de GAIA

Nouveau court métrage : l'actrice Mena Suvari soutient la campagne anti-fourrure de GAIA

Bruxelles, le 11 décembre 2020 - Dans la nouvelle vidéo "Hide", réalisée par le non moins célèbre Dustin Brown, GAIA et la Fur Free Alliance [1]montrent la cruauté associée à l'industrie de la fourrure. Du renard qui est impitoyablement capturé et abattu à la couturière chinoise qui doit confectionner le manteau de fourrure : tous sont des victimes d'un article de "mode" cruel, barbare et dépassé. Le rôle principal est joué par nul autre que l'actrice Mena Suvari, connue entre autres pour son rôle dans American Beauty.

La vidéo "Hide" a été lancée aujourd'hui et présente trois histoires liées entre elles: celle du chasseur qui tue le renard et celle de la couturière qui fabrique le manteau de fourrure pour la consommatrice, interprétée par Mena Suvari, qui achète le manteau de fourrure. L'intention est claire : faire réfléchir le consommateur à l'hypocrisie d'aimer certains animaux, dont les chiens, et de soutenir la mort d'autres, dont les renards. Ce que les psychologues appellent la dissonance cognitive. « Cette vidéo est un moyen puissant de montrer que derrière chaque manteau de fourrure, derrière chaque chaussure avec de la fourrure, derrière chaque chapeau de fourrure, il y a une quantité de souffrance animale et humaine énorme ", explique Ann De Greef, directrice de GAIA. "Nous voulons que le consommateur pense : est-ce vraiment un produit que je veux acheter ? »

Un message fort

"Je suis honorée de travailler avec GAIA et la Fur Free Alliance sur ce projet", commente Mena Suvari. "J'ai toujours ressenti le besoin d’amener plus conscientisation par rapport aux vêtements que nous portons et que nous considérons comme "à la mode". Il n'est pas nécessaire de porter des animaux. Je suis donc sincèrement reconnaissante de pouvoir faire ma part pour transmettre un message fort et montrer comment l'industrie de la fourrure a un impact négatif sur tant de gens".

"Hide" est la suite du succès viral de la vidéo "Casa de Carne" du rélisateur Dustin Brown en 2019. Celle-ci a mis en lumière le problème de la souffrance animale dans la production alimentaire et a remporté plusieurs prix. "C'était une expérience incroyable de travailler avec Mena Suvari, GAIA et Fur Free Alliance", a déclaré M. Brown. "Je suis reconnaissant de pouvoir raconter une histoire sur la cruauté inhérente au commerce de la fourrure. Qu'il s'agisse d'un renard piégé en Amérique du Nord, d'un vison dans une ferme à fourrure en Europe ou d'un ouvrier d'usine en Chine, ils sont tous liés par un système d'exploitation. Le thème sous-jacent est donc la compassion".

Électrocution anale

Ensemble avec la Fur Free Alliance, GAIA fait campagne pour une interdiction légale de la production de fourrure dans le plus grand nombre de pays possible. En Belgique, après des années de campagne, GAIA a obtenu l'interdiction des fermes à fourrure dans les trois régions. Le 1er décembre 2023 au plus tard, notre pays sera totalement exempt d’élevages de fourrure. D'autres pays, tels que le Royaume-Uni, la Bosnie, l'Autriche et la Croatie, interdisent déjà l’élevage d'animaux pour leur fourrure. Néanmoins, l'industrie de la fourrure fait encore souffrir des millions d'animaux à fourrure dans le monde. S'ils ne sont pas pris dans des pièges à animaux sauvages et qu'ils souffrent pendant des jours puis se prennent une balle dans la tête, ils sont enfermés dans de minuscules cages en grillage métallique pour être gazés, électrocutés analement ou matraqués à mort.

Heureusement, de plus en plus de marques de mode de luxe ont arrêté l’utilisation de la fourrure, il suffit de penser à Armani, Gucci, Hugo Boss et Versace. "Notre liste de "commerçants sans fourrure" s'allonge de plus en plus", explique Ann De Greef. "De plus en plus de marques de mode belges, telles que JBC et Torfs, nous rejoignent également. Mais si la vidéo montre clairement une chose, c'est que le consommateur a également une responsabilité écrasante".

[1]La Fur Free Alliance est une coalition internationale de 40 organisations animales travaillant pour un monde sans fourrure, représentée en Belgique par GAIA. La Fur Free Alliance est l'initiateur du programme international "Fer Free retailer", qui est soutenu par de plus en plus de marques de mode belges. Vous pouvez consulter cette liste sur www.commercessansfourrure.be

 

A propos de GAIA

L’organisation de défense des animaux GAIA unit les personnes engagées pour une reconnaissance du droits des animaux en Belgique, et milite pour leur bien-être. Fondée en 1992, GAIA compte plus de 50.000 membres et sympathisants. GAIA dénonce la cruauté et la maltraitance organisées envers les animaux au moyen d’enquêtes et de campagnes actives et pacifiques.

GAIA
Galerie Ravensteingalerij 27 - 1000 Brussels