Plus de homard au menu des restaurants Sodexo

GAIA réagit avec satisfaction et espère que d'autres suivront ce bel exemple.

Bruxelles, le 6 décembre 2022 - Sodexo Belgique retire définitivement le homard de son menu dans ses restaurants. Le leader de services de restauration a pris cette décision en concertation avec GAIA et en faveur du bien-être animal. L’organisation de défense des droits des animaux plaide pour une interdiction légale de la cuisson et de la découpe en deux sans étourdissement des homards.

Sodexo déclare son engagement actif en faveur du bien-être animal, à travers diverses actions et une charte. Le retrait des homards de leur menu s’inscrit dans cette logique après le passage récent aux œufs de poules élevées en plein air. Sodexo est cofondateur de la Global Coalition for Animal Welfare (GWAC), une initiative de l'industrie alimentaire visant à promouvoir le bien-être des animaux dans le monde entier.

Arrêt direct

"Nous optons pour un arrêt immédiat de l’offre de homard chez Sodexo. En tant que leader du marché, nous voulons donner le bon exemple. La pratique courante consistant à cuire les homards sans les étourdir n'est pas conforme à notre engagement en faveur du bien-être des animaux", déclare Valentine Boone, experte en responsabilité d'entreprise de Sodexo.

Ce n'est pas la première fois que Sodexo Belgique s'associe à GAIA. En 2018, le fournisseur de services de restauration a également retiré définitivement le foie gras de son menu en concertation avec l'organisation de défense des animaux. C'était une première pour les restaurants d'entreprise de l'époque.

La Belgique est le cinquième plus grand consommateur (rapporté à la population) de homard au monde, après les États-Unis, la France, la Chine et le Japon. Notre pays importe près de 4 millions de homards vivants par an, principalement du Canada.

Pinces attachées ensemble

Tout le parcours du homard, de la capture à la mort, est un véritable calvaire. Transportés verticalement dans des boîtes en polystyrène avec des packs de gel, leurs pinces levées, ils sont, à leur arrivée et dans le meilleur des cas, maintenus en vie dans des réservoirs d'eau parfois pendant des mois. Les pinces attachées, un espace de vie restreint, un éclairage artificiel et éblouissant et aucun abri… Souvent, il n’y a même pas de réservoir d'eau : les homards sont placés vivants sur de la glace.

Au final, les homards sont généralement bouillis ou coupés en deux vivants sans être assommés. La science a confirmé que les homards ressentent la douleur ; la majorité de la population belge en est consciente. Un sondage IPSOS (2022) a récemment révélé que 6 Belges sur 10 estiment aujourd'hui que les homards ont droit au bien-être.

GAIA

Ann De Greef, directrice de GAIA : "Nous sommes heureux que Sodexo ait entendu nos arguments et ait pris cette décision. Le leader du marché au sein du monde de la restauration s'engage ainsi une nouvelle fois clairement en faveur du bien-être animal, après que l'entreprise ait également interdit le foie gras en 2018. Sodexo est un acteur très important et a donc un impact solide sur le bien-être des animaux. Un tel partenariat est particulièrement précieux pour GAIA. J'espère que les autres acteurs du marché suivront cet exemple".


Plus d'informations :

Directrice de GAIA Ann De Greef : 0477 53 42 02

 

Recevez des mises à jour par e-mail

En cliquant sur « S'abonner », je confirme avoir lu et accepté la Politique de confidentialité.

À propos de GAIA

L’organisation de défense des animaux GAIA unit les personnes engagées pour une reconnaissance du droits des animaux en Belgique, et milite pour leur bien-être. Fondée en 1992, GAIA compte plus de 80.000 membres et sympathisants. GAIA dénonce la cruauté et la maltraitance organisées envers les animaux au moyen d’enquêtes et de campagnes actives et pacifiques.

Contact

Rue du Houblon 43, 1000 Bruxelles

02 245 29 50

[email protected]

www.gaia.be