RAPPEL : ACTION GAIA CE MERCREDI 25 MAI, DEVANT LE SIÈGE DU PS (Boulevard de l’Empereur à Bruxelles)

« Le PS fait preuve de mépris envers la souffrance animale et de déni du consensus scientifique concernant l’abattage sans étourdissement »

Quand : ce mercredi 25 mai à 11 heures


 : Siège du Parti Socialiste, Boulevard de l’Empereur 13, 1000 Bruxelles

Quoi : Une délégation d’une vingtaine de militants de GAIA fera part de son indignation envers la position du PS bruxellois sur la question de l’abattage sans étourdissement, et plus particulièrement à propos de la proposition d’ordonnance de Jonathan de Patoul (DéFI), cosignée par Carla Dejonghe (Open Vld) et soutenue par l’Open Vld et Groen), visant à interdire l'abattage sans étourdissement en Région bruxelloise. 

 

Le PS bruxellois n’a pas attendu que les auditions au Parlement bruxellois se terminent pour annoncer qu’il voterait contre cette proposition. Ce qui revient à dire qu’il accepte que des milliers d’ovins, de caprins et de bovins subissent de graves et inutiles souffrances pouvant durer plusieurs minutes (jusqu’à 11 minutes dans certains cas pour ce qui concerne les bovins). Il s’oppose à ce que ces souffrances pourtant techniquement évitables soient prévenues. Sur place, les militants de GAIA seront équipés de panneaux explicatifs reprenant ce qu’il y a lieu de penser de cette attitude. 


Le cœur trempé dans le sang de milliers d’animaux ​ 


Ce sera également l’occasion de rappeler au PS bruxellois qu’il n’est pas trop tard pour changer d’avis, pour ne pas s’opposer à l’approbation de la proposition d’ordonnance de rendre l’étourdissement obligatoire et pour que la Région bruxelloise suive l’exemple de la Wallonie et de la Flandre. Et cela en tenant compte des arrêts de la Cour de justice de l'UE et de la Cour constitutionnelle belge, qui ont validé les décrets wallon et flamand. Mais le PS bruxellois s’estime sans doute plus sage et plus compétent que les 27 juges des deux Cours de justice suprêmes. Le retour du cœur tel que Paul Magnette l’avait annoncé lors d’un congrès en mars dernier ? Certainement pas pour les animaux, hélas. Pour des milliers d’animaux abattus sans étourdissement, le cœur du PS est trempé dans leur sang. Triste et désolant.


A moins que…?


A moins que le PS, tout comme 70% des Bruxellois, ouvre finalement son cœur aux souffrances et douleurs indéniables de plusieurs milliers d’animaux qui subissent l’un des pires supplices que l’on puisse faire endurer, sans nécessité aucune, à des animaux. Ces « êtres vivants doués de sensibilité, qui ont des propres intérêts et une dignité propre, qui méritent une protection particulière » (article de base de la loi bruxelloise relative à la protection et au bien-être des animaux). ​


Pour plus d’informations : Michel Vandenbosch, Président de GAIA
0475 45 20 15 

 

 

 

 

Recevez des mises à jour par e-mail

En cliquant sur « S'abonner », je confirme avoir lu et accepté la Politique de confidentialité.

À propos de GAIA

L’organisation de défense des animaux GAIA unit les personnes engagées pour une reconnaissance du droits des animaux en Belgique, et milite pour leur bien-être. Fondée en 1992, GAIA compte plus de 50.000 membres et sympathisants. GAIA dénonce la cruauté et la maltraitance organisées envers les animaux au moyen d’enquêtes et de campagnes actives et pacifiques.

Contact

Rue du Houblon 43, 1000 Bruxelles

02 245 29 50

[email protected]

www.gaia.be