Réaction de GAIA suite à l'abattage d'une lionne à Planckendael : «Mentalité de cow-boy de la police ? Une intervention d'incompétents.»

Réaction de GAIA suite à l'abattage d'une lionne à Planckendael : «Mentalité de cow-boy de la police ? Une intervention d'incompétents.»

Jeudi 21 juin 2018 — Le jeudi 21 juin 2018 — L'organisation de défense des animaux GAIA se pose de sérieuses questions sur la mort de la lionne abattue aujourd'hui au zoo de Planckendael après s'être échappée de son enclos. GAIA demande qu'une enquête indépendante et approfondie soit réalisée, afin de déterminer comment ce fait a pu se produire et qui en est responsable.

Selon les informations reçues, la décision d'abattre la lionne a été prise par la police. GAIA se demande pourquoi les personnes responsables n'ont pas davantage essayé de calmer l'animal et de l'anesthésier efficacement. Selon les dires du parc animalier, les visiteurs avaient été évacués dans un lieu sûr, et il n'y avait donc aucun danger. Est-ce que le parc a voulu régler le problème rapidement afin de rouvrir le parc à ses visiteurs ?

Mentalité de cow-boy de la police ?

« Est-ce que la police a fait preuve d'une mentalité de cow-boy, ou est-ce que Planckendael ne disposait d'aucune procédure d'urgence pour éviter la mort d'animaux en fuite ? », s'interroge Michel Vandenbosch, le président de GAIA. « Ce n'est pas la première fois que des policiers savent parfaitement gérer des situations difficiles avec des êtres humains, mais ont par contre la gâchette facile lorsqu'il s'agit d'un animal. Je plaide depuis longtemps pour l'introduction d'une formation spécifique auprès des forces de police, pour que celles-ci apprennent à faire face à ces situations autrement qu'en tirant sur des animaux à balles réelles. J'ai en tout cas l'impression que cette pauvre lionne a subi les frais d'une intervention par des incompétents. »

--- Fin du communiqué ---

Contact

Plus d'infos : Michel Vandenbosch, président de GAIA : 0475/45 20 15