Spot radio contre la castration des porcelets : le Jury d'Ethique Publicitaire donne raison à GAIA

Spot radio contre la castration des porcelets : le Jury d'Ethique Publicitaire donne raison à GAIA

Bruxelles, le 14 septembre 2016 - Le Jury d’Ethique Publicitaire (JEP) vient de rendre son verdict, en faveur du spot radio de GAIA contre la castration des porcelets. Cette décision fait suite à une plainte déposée par la Fédération Wallonne des Agriculteurs (FWA) début septembre. Celle-ci avançait notamment des arguments que la campagne de GAIA semblerait « insister et faire clairement comprendre à l’auditeur que les éleveurs sont idiots, incapables de comprendre leurs animaux » et que l’étude sur base de laquelle GAIA prétend que les éleveurs de porcs ne comprennent pas le langage des porcelets n’est aucunement renseignée et est donc fausse.

Diffusé du 1er au 7 septembre 2016, sous forme de spot radio pédagogique au ton humoristique, l’objectif de l’action était d’apprendre aux éleveurs quelques ‘mots’ simples mais élémentaires d’une langue qu’un grand nombre d’entre eux ne comprend décidemment pas. Ainsi, le spot comprenait trois vocalisations de porcelets dont des cris de douleur d’un porcelet castré. Le but de cette campagne de GAIA est de faire interdire la castration chirurgicale des porcelets.

« Le message que GAIA veut communiquer ressort clairement du spot », atteste le JEP. Et de bien préciser : «  le cours de langue porcine pour les fermiers est mis en scène de façon tellement caricaturale et exagérée que le consommateur moyen ne le prendra pas au premier degré ».

La directrice de GAIA, Ann De Greef : « GAIA se réjouit évidemment de cette décision. La souffrance endurée par les porcelets qui subissent une castration chirurgicale est une réalité bien présente et qui est la conséquence du manque flagrant d’empathie et du mépris des connaissances scientifiques de la part du secteur, qui refuse d’arrêter cette intervention douloureuse et obsolète. Des alternatives efficaces pour éviter l’odeur de verrat sont pourtant disponibles et même déjà appliquées par certains éleveurs ». Elle conclut : « Vraisemblablement, la FWA vient de nous prouver qu’elle manquait également d’humour ».

---FIn du communiqué---

A propos de GAIA

L’organisation de défense des animaux GAIA unit les personnes engagées pour une reconnaissance du droits des animaux en Belgique, et milite pour leur bien-être. Fondée en 1992, GAIA compte plus de 50.000 membres et sympathisants. GAIA dénonce la cruauté et la maltraitance organisées envers les animaux au moyen d’enquêtes et de campagnes actives et pacifiques.

GAIA
Galerie Ravensteingalerij 27 - 1000 Brussels